31 octobre 2009

Infineon : le titre évité sur fond de rumeurs sur l'iPhone.

************************************************************************************

Une nouvelle fois, les rumeurs de rupture du contrat entre Infineon et iPhone font surface.
Ce qui donne un gros coup de pompe au cours de groupe allemand, aussi le plus gros fournisseur de composants pour le célèbre téléphone. L'action Infineon poursuit sa baisse ce mercredi (-2,7%), alors qu'elle a dégringolé de 7,6% hier.
Selon un analyste parisien, la rumeur ne paraît pas fondée, d'abord parce que changer de fournisseur ne paraît pas d'actualité pour Apple, alors que l'iPhone 3GS est en pleine montée, et parce que 'aucun signal provenant de sous-traitants en Asie n'est venu corroborer cette rumeur'.
Pour autant, il lui semble 'raisonnable de penser qu'Infineon ne restera pas éternellement le seul fournisseur du baseband de l'iPhone'.
Au-delà d'un certain volume, il sera économiquement justifié pour Apple d'opter pour une stratégie de double sourcing. De plus, Apple pourrait un jour designer ses propres puces, ou Infineon pourrait être une victime collatérale du conflit juridique entre Nokia et Apple ou encore, Qualcomm pourrait fournir la puce du futur potentiel iPhone CDMA pour Verizon.
'Même si Infineon n'a jamais cité le nom d'Apple en tant que client (certainement une clause négociée entre les deux groupes), les études de cabinets tels que Gartner et iSuppli font ressortir qu'Infineon retire un chiffre d'affaires d'environ 20 dollars par iPhone vendu, en fournissant le baseband, la puce Radiofréquence, la puce A-GPS et le power management', a-t-il poursuivi.
Pour Infineon, la perte d'un tel contrat pourrait 'avoir un impact de 8% par rapport à la valorisation actuelle', selon les hypothèses de l'analyste.
**************************************************************************

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire